Marc Lewon (© schewig fotodesign) 2014.jpg

DEUS DEORUM PLUTO: 

LE MONDE ETRANGE DE ANTONIO ZACARA DA TERAMO

Vendredi 23 septembre 2022 - 20h

Basilique Saint-Martin

Ensemble Leones
Marc Lewon, luth et direction

 

Ensemble Leones

Grace Newcombe, discantus
Matthieu Romanens, tenor
Marc Mauillon, contratenor bassus
Baptiste Romain, vielle, bagpipes
Uri Smilansky, vielle
Marc Lewon, luth et direction

PROGRAMME :

19h : introduction au concert avec Marc Lewon (en anglais)

𝗔𝗻𝘁𝗼𝗻𝗶𝗼 𝗭𝗮𝗰𝗮𝗿𝗮 𝗱𝗮 𝗧𝗲𝗿𝗮𝗺𝗼 (ca 1350/1360 - 1413)
Ciaramella, me dolce ciaramella
Je sui navvrés tan fort / Gnaff’ a le guagnele
Deus deorum Pluto
Un fior gentil – Arrangement instrumental provenant du Codex Faenza
Be’llo sa Dio
Amor né tossa
𝗝𝗼𝗵𝗮𝗻𝗻𝗲𝘀 𝗖𝗶𝗰𝗼𝗻𝗶𝗮 (ca 1370-1412) : Con lagrime bagnandome – Arrangement instrumental provenant de la tablature de luth Wolfenbüttel
Dime, Fortuna
Rosetta che non cambi – Arrangement instrumental provenant du Codex Faenza
Sumite karissimi
𝗝𝗼𝗵𝗮𝗻𝗻𝗲𝘀 𝗖𝗶𝗰𝗼𝗻𝗶𝗮 : Le ray au soleyl (instrumental)
Donna poss’io sperare
𝗔𝗻𝗼𝗻𝘆𝗺𝗲 : Danança amorosa & Troto (Instrumental)
Sol me trafigge’l cor
E’ ardo in un fuogo
Gesù, che vedi la mia mente pura (cantasi come “Ben lo sa Dio”) – Laude, contrafacta provenant du Chansonnier cordiforme


Homme mystérieux et maître enlumineur de métier, de petite taille, frappé de handicaps, Antonio Zacara da Teramo nous a légué certaines des chansons les plus merveilleuses, les plus novatrices et les plus étranges de la fin du Moyen Âge. Et cela ne concerne pas seulement les proportions complexes et le contrepoint étrange de sa musique : son ton prophétique rend également ses textes cryptiques, semblant invoquer des démons ou les enfers.


L’Ensemble Leones présente les compositions et les textes de chansons “folles” d’un compositeur influent du Trecento (professeur de Johannes Tinctoris et ami des papes) et seulement redécouvert ces dernières années.

 


Un programme conçu dans le cadre des Nuits de Septembre