DU MONT ET CHARPENTIER :
MOTETS POUR LOUIS XIV & MLLE DE GUISE

 

Dimanche 3 octobre 2021 - 20h
Salle Philharmonique de Liège

Ensemble Correspondances
Sébastien Daucé, direction, clavecin et orgue

​​

 

RERSERVATIONS A PARTIR DU 30/8

Ensemble Correspondances
Perrine Devillers et Caroline Bardot, dessus
David Tricou, haute-contre
Antonin Rondepierre, taille
Etienne Bazola, basse taille
Nicolas Brooymans, basse
Béatrice Linon et Josèphe Cottet, violons
Mathilde Vialle, viole de gambe
Thibaut Roussel, théorbe
Lucile Perret et Matthieu Bertaud, flûtes
Sébastien Daucé, direction, clavecin et orgue

PROGRAMME

Henri Du Mont : Memorare
Marc-Antoine Charpentier : Transfige dulcissime Jesu (H.251)
Henri Du Mont : O Aeterne misericors Deus
Marc-Antoine Charpentier : Salve Regina (H.23)
Henri Du Mont : Quam Pulchra es
Henri Du Mont : O Mysterium

Pause

Henri Du Mont : Sub umbra
Henri Du Mont : Allemande en Ut
Henri Du Mont : O Dulcissima virgo
Henri Du Mont : Desidero te millies
Henri Du Mont : Super Flumina Babylonis

 

Pour ses débuts aux Nuits de Septembre, le prestigieux Ensemble Correspondances explore les motets du Liégeois Henri Du Mont, compositeur vénéré par Louis XIV et en charge de la Chapelle Royale. Pensés comme d’imposantes fresques avec chœurs et instruments destinées aux cérémonies extraordinaires du Roi, ces motets deviennent rapidement le sceau musical de la France et s'adaptent au gré des envies du roi et à des effectifs parfois plus réduits. Parallèlement, Marc-Antoine Charpentier, le compositeur du plus célèbre des Te Deum, évolue durant 20 ans au service de la très religieuse Mlle de Guise à laquelle il destine des œuvres sacrées aux accents théâtralisés et à la piété sincère.


En coproduction avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège

Rencontre à 19h dans la grande salle de l’OPRL avec Sébastien Daucé