Lucile Boulanger ©Alix Laveau.5008.jpg

FOLIA(S) : FOLIES D’ESPAGNE DE MARIN MARAIS À ARCANGELO CORELLI

Jeudi 29 septembre 2022 - 20h

Salle académique de l'ULiège

Lucile Boulanger, viole de gambe
Pierre Gallon, clavecin
Gabriel Rignol, théorbe et guitare baroque

 

PROGRAMME :

 

𝗔𝗿𝗰𝗮𝗻𝗴𝗲𝗹𝗼 𝗖𝗼𝗿𝗲𝗹𝗜𝗶 (1653-1713) : Opus 5 (version pour basse de viole du ‘Manuscrit de Paris’) — Folia
𝗠𝗶𝗰𝗵𝗲𝗹𝗲 𝗠𝗮𝘀𝗰𝗶𝘁𝘁𝗶 𝗮𝗹𝗶𝗮𝘀 “𝗠𝗿 𝗠𝗶𝗰𝗵𝗲𝗹” (1664-1760) : Libro primo, Paris 1704 — Sonata II, Adagio, Allegro (fuga), Largo, Allemanda, Giga allegro
𝗖𝗮𝗿𝗹 𝗙𝗿𝗶𝗲𝗱𝗲𝗿𝗶𝗰𝗵 𝗔𝗯𝗲𝗹 (1723-1787) : Manuscrit « Drexel 5871 », Solos pour la viole sans basse continue — Fuga (sur un thème de Corelli)
𝗔𝗿𝗰𝗮𝗻𝗴𝗲𝗹𝗼 𝗖𝗼𝗿𝗲𝗹𝗜𝗶 : Opus 5 (version pour basse de viole du ‘Manuscrit de Paris’) — Sonata III, Adagio, Allegro (fuga), Adagio, Allegro, Allegro (giga)
𝗦𝗮𝗻𝘁𝗶𝗮𝗴𝗼 𝗱𝗲 𝗠𝘂𝗿𝗰𝗶𝗮 (1673-1739) : Folia
𝗔𝗻𝘁𝗼𝗶𝗻𝗲 𝗙𝗼𝗿𝗾𝘂𝗲𝗿𝗮𝘆 (1672-1745) : Pièces de viole, Paris 1747, édition posthume
La Bouron (IIe Suite), Sarabande La D’aubonne (IVe Suite), La Leclair (IIe Suite)
𝗝𝗼𝗵𝗮𝗻𝗻 𝗦𝗲𝗯𝗮𝘀𝘁𝗶𝗮𝗻 𝗕𝗮𝗰𝗵 (1685 -1750) : Concerto en Fa Maj BWV 978 (d’après le concerto pour violon op3 n°3 de Vivaldi) — Allegro, Largo, Allegro
𝗠𝗮𝗿𝗶𝗻 𝗠𝗮𝗿𝗮𝗶𝘀 (1656 -1728) : Deuxième livre des Pièces de Viole, 1701 — Folies d’Espagne (Variations choisies)


Impossible de ne pas mettre à l’honneur le thème des Folies d’Espagne qui remonte au XVème siècle et qui a traversé les époques. Lucile Boulanger, en experte et poétesse de la viole de gambe, s’empare de ce répertoire avec deux pièces phares du XVIIIème siècle : les célèbres variations de Marin Marais et la Follia de Corelli, version pour viole conservée dans un manuscrit français. En contrepoint, le trio jouera les redoutables sonates de Forqueray et les oeuvres d’un Italien ayant trouvé refuge à Paris et empreint de l’esthétique corellienne en vogue en Europe, Michele Mascitti.
 

Un programme conçu dans le cadre des Nuits de Septembre